jeudi 25 octobre 2018

La méthode du sevrage nocturne de l'allaitement du Docteur Gordon

La méthode du sevrage nocturne de l'allaitement selon le Docteur Gordon est simple : il faut choisir un créneau horaires de 7h consécutives pendant lesquelles il n'y aura pas de tétées. Nous avons donc choisi 22h-5h du matin selon notre mode de vie : à 5h notre fils peut nous rejoindre, c'est un temps de partage et de câlins jusqu'à 6h que le réveil sonne.

Pendant les 3 premières nuits: on peu faire téter son enfant mais il faut qu'il s'endorme éveillé.


mercredi 24 octobre 2018

Le sommeil... ou le manque de sommeil

Avant de tomber enceinte, j'avais une idée préconçue du cododo : "c'est dangereux, jamais je ne dormirais avec mon enfant. C'est le lit des parents."
Et puis je suis devenue mère....

Au début, quand mon fils est né et que je suis rentrée de la maternité, j'avais mis un petit lit de cododo collé au mien. C'est vrai que lorsqu'on allaite c'est bien pratique. On nous rabâche qu'il faut faire attention avec la mort subite du nourrisson donc quand on a un nouveau-né, on a envie de le surveiller.

Un des avantages du cododo est que le bébé ne se réveille pas complètement, cherche le sein, tète et se rendort. Et nous non plus. Nous sommes réveillées mais nous n'avons pas besoin de luter assises pendant 1h pour ne pas piquer du nez.

Il y a tout de même quelques règles à respecter : pas de matelas trop mou, pas de draps ni d'oreillers. Pas d’alcool, de drogues, de tabac. Et attention au père pour ne pas qu'il écrase le bébé.

Quand on y réfléchi, un bébé passe 9 mois bercé au son de la voix de sa mère, bien au chaud avec de quoi s'alimenter, et d'un seul coup on prétend qu'il est mature et que dès sa naissance il faut l'habituer à se débrouiller seul...

Au début je faisais cela. Je le posais dans son lit à côté de moi, et lorsqu'il se réveillait, je le prenais, je l'allaitais et je le reposais.

Puis sont arrivées les coliques du nourrisson. J'ai commencé à prendre mon fils et à mettre son ventre contre mon ventre, et cela l'apaisait. Et un jour, la fatigue me gagnant, je me suis endormie comme cela dans le lit.

vendredi 13 avril 2018

Apprendre à se connaitre grâce à la maternité

Tout d'abord c'est une idée furtive qui passe. Puis revient. Puis s'installe.
Ca y est, c'est décidé, j'ai envie d'être maman, de donner la vie. De porter la vie!

Quel grand et merveilleux projet! Qui déstabilise. Alors oui cela parait logique. On sait que nos priorités ne seront plus les mêmes. Mais en fait on ne sait pas. On ne sait pas le tsunami émotionnel qui va s'emparer de nous.

vendredi 30 mars 2018

L'allaitement

L'allaitement est un sujet tellement vaste...

Avant même de tomber enceinte, je n'étais pas attirée par l'allaitement. J'y étais même plutôt réfractaire. Je me disais: c'est mon corps, il m'appartient. Une fois enceinte, je me suis dit: on verra bien, mais je n'étais pas plus convaincue que ça. Je ne m'étais donc pas plus renseignée.

Sur la liste des affaires à apporter pour le séjour à la maternité, il y avait de la crème, des coussinets d'allaitement et des coquilles recueille lait. J'ai donc pris tout cela comme indiqué.

J'ai accouché un mois avant, et je ne m'étais pas préparé. La sage femme, après avoir posé mon bébé sur moi, m'a posé la question : "Vous comptez allaiter ?" Je lui ai dit : "si ça marche oui sinon tant pis". Elle m'a dit: "alors c'est oui" , et elle m'a positionné mon bébé sur un sein pendant une demi heure, puis sur l'autre.

dimanche 24 septembre 2017

Je suis happy !

J'ai craqué sur un livre. J'ai lu le titre du livre: Je suis happy! et j'ai eu envie de le feuilleter.

L'intérieur est aéré, il y a des petits paragraphes, des couleurs pastels qui donnent envie de lire. Un livre de filles quoi! Il est mentionné dessus: guide sophro et lifestyle.
En ce début d'année scolaire, cela tombe très bien. Ma philosophie: plus d'équilibre pour une vie plus zen.

mercredi 6 septembre 2017

Bienvenue dans la vie de maman

Le retour de la maternité....bienvenue dans la vie de maman! On peut se l'imaginer mais tant qu'on n'y passe pas, on ne sait pas. Chaque enfant est différent et chacun a sa propre façon de réagir.

Le premier mot qui me vient est FATIGUE. Pour moi, le plus dur n'a pas été le début, mais la continuité dans le temps. Au début c'est tout nouveau, tout excitant, on tient ce petit être minuscule, la vie. Mais ce bébé, aussi beau soit-il, a des besoins et il faut savoir y répondre.

dimanche 3 septembre 2017

Le séjour à la maternité

J'ai accouché dans la soirée et je suis remontée en chambre vers 23h 23h30. Cela tombait bien car j'ai pu enchaîner la nuit. Je pensais ne pas réussir à fermer l’œil mais même si on se réveille souvent pour voir si notre bébé va bien, la fatigue nous gagne.
Nous avons donc fait notre première nuit à 3. Pour moi il était évident que mon conjoint restait avec moi la nuit.

Pendant les trois jours à la clinique, même si on galère un peu, j'étais dans ma bulle car je n'avais pas d'autres préoccupations que mon fils (pas de questions sur le rangement, le ménage, le repas...). C'est tout nouveau, ton rôle de maman, tu admires ton bébé, essaies de le comprendre....

dimanche 6 août 2017

Le Jour J

Chaque femme enceinte qui vous racontera son accouchement aura sa version car chaque grossesse et chaque accouchement est différent. Certaines perdent les eaux puis ont des contractions tandis que les autres ont des contractions et on doit leur percer la poche des eaux.
Dans mon cas c’était la première version: j’ai d’abord perdu les eaux et ensuite, un (long) moment après, j’ai eu des contractions.

Chacune s’accordera à dire que c’est un moment redouté. Je m’étais préparée (comme je le pouvais) en lisant, regardant, ou en écoutant le discours des copines.

samedi 22 juillet 2017

Etre enceinte....part 2

Plus la grossesse avance et plus la question de l'accouchement se fait ressentir.

Les cours de préparation à l'accouchement sont faits pour t'aider à te préparer, comme si tu étais sportive de haut niveau et que tu devais jouer un match : le match de ta vie.
Pour ma part, je n'ai pas été trop emballée par ces cours que j'ai suivi dans l'établissement où j'ai accouché. Je n'étais pas renseignée avant et la solution de facilité a été de m'inscrire directement.

vendredi 14 juillet 2017

Etre enceinte....part 1

Le temps passe si vite....
Je m'étais préparée, j'avais "mentalisé" le fait d'avoir un gros ventre et surtout un être vivant à l'intérieur de moi. C'est à la fois beau et flippant. Lorsqu'on apprend que l'on est enceinte, notre vie change. Et même avant dans un sens.
A partir du moment où je me suis dit:"c'est bon je peux être enceinte", j'y pensais tout le temps. Et lorsque le test est positif, bienvenue dans une nouvelle dimension! Ça y est! On ne réalise pas vraiment mais on sait que plus rien ne sera comme avant...

vendredi 7 juillet 2017

Présentation

Bonjour à tous !

Voilà je commence à écrire mon propre blog aujourd'hui et je trouve ça super motivant!

Qui je suis ? Une nouvelle maman d'un petit garçon de 10 mois et demi, qui s'est posée beaucoup de questions depuis qu'elle a appris sa grossesse et qui continue de s'en poser!

Ce qui m'a marqué quand j'ai accouché, c'est ce sentiment d'être seule. Alors non je ne suis pas seule, j'ai mon compagnon, ma famille et mes amis, mais lorsqu'on accouche, entre les hormones, la fatigue et cette nouvelle vie à 3, on se prend une rafale de vent dans la tête et je trouve que c'est assez violent! De ce fait j'ai eu envie de partager mes coups de cœur et mes coups de gueule, faire savoir aux futures ou jeunes mamans qu'elles ne sont pas seules ou que ce qu'elles ressentent est normal.....

J'ai décidé d'appeler mon blog "Vis Ma Vie De Maman" en clin d’œil à ma sœurette, car je n'arrêtais pas de répéter "Vis ma vie" quand je galérais, ou que j'avais l'impression de galérer la première fois que j'ai laissé mon bébé pour un weekend, et elle, toute fraîche me disait "Arrête de te plaindre!" et c'est donc resté.

J'espère que vous prendrez plaisir à me lire et que nous pourrons partager nos différentes expériences, pour avancer plus sereinement dans notre rôle de parent et dans notre vie ;-)

La méthode du sevrage nocturne de l'allaitement du Docteur Gordon

La méthode du sevrage nocturne de l'allaitement selon le Docteur Gordon est simple : il faut choisir un créneau horaires de 7h consécuti...