vendredi 13 avril 2018

Apprendre à se connaitre grâce à la maternité

Tout d'abord c'est une idée furtive qui passe. Puis revient. Puis s'installe.
Ca y est, c'est décidé, j'ai envie d'être maman, de donner la vie. De porter la vie!

Quel grand et merveilleux projet! Qui déstabilise. Alors oui cela parait logique. On sait que nos priorités ne seront plus les mêmes. Mais en fait on ne sait pas. On ne sait pas le tsunami émotionnel qui va s'emparer de nous.


Déjà pendant la grossesse. Les hormones sont là et nous le font savoir. On se sent plus émotive. Et puis on se pose beaucoup de questions sur notre état de grossesse, comment sera la vie avec un enfant, comment l'élever. Bref, cela ne s'arrête jamais. Nous avons 9 mois pour faire mûrir tout cela. Puis nous accouchons... Et c'est comme une autre vie que nous vivons. Nous avons d'autres préoccupations, d'autres besoins (dormir et que son enfant dorme devient une obsession).

Devenir mère nous fait découvrir une autre facette de nous-même et certaines choses qui restaient en sommeil tout d'un coup s'éveillent. C'est l’éveil à la vie, au monde. Notre enfant nous pousse à être meilleur(e), à nous surpasser. Et nous nous interrogeons sur le sens de la vie, ce que la société nous apporte. Des questionnements restés étrangers jusqu' alors car nous étions enfermés dans une routine métro boulot dodo.

Petite, j'étais sage et disciplinée. On me disait blanc et pour moi c'était blanc. Je ne me posais pas la question de savoir pourquoi et s'il pouvait en être autrement.
Et le fait de devenir mère m'a rendue curieuse et j'ai commencé à explorer des domaines inconnus et de là est partie ma remise en question.

Je veux que mon enfant soit épanoui. Mais est-ce-que je le suis ?
Je me suis intéressée au monde qui m'entoure et chaque jour j'ai envie d'explorer qui je suis, qu'est-ce-que je veux vraiment. Et je me permets de rêver. De rêver que dans la vie, on peut être passionnée et vivre de nos passions.

Non il n'y a pas qu'une seule voie pour accéder au bonheur et il est important de croire en soi. Croire en ses rêves. Car personne ne croira pour nous.

Oui vous êtes formidables.
Maman, future maman, vivez la vie dont vous rêvez. Tout est possible si vous croyez en vous!
C'est mon challenge et ce vers quoi je tends.

Et si on se donnait rendez-vous dans 10 ans ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Première rentrée scolaire !

Bonjour, Plusieurs semaines se sont passées depuis la rentrée scolaire. Mon fils faisait sa première rentrée en maternelle cette année, e...